Pas touche au répéteur Pop, Free a déposé un brevet

L’accessoire phare de la Freebox Pop est depuis peu breveté par Free.

C’est l’idée de Free, et personne d’autre ! En développant son nouveau répéteur Wi-Fi, lancé avec la Freebox Pop, l’opérateur a décidé de protéger sa trouvaille. Il a donc déposé une demande de brevet en mars 2018 concernant le procédé de connexion à son répéteur auprès de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Cette dernière a récemment été acceptée.

L’OMPI définit ainsi les brevets déposés : “Un brevet est un droit exclusif conféré sur une invention. En règle générale, un brevet octroie à son titulaire le droit de décider comment – ou si – l’invention peut être utilisée par des tiers. En contrepartie, le titulaire du brevet met les informations techniques sur l’invention à la disposition du public dans le document de brevet publié.”. Ainsi, pour utiliser la technologie sur laquelle repose le répéteur Pop, il faudra obligatoirement passer par Free.

On apprend ainsi sur le site de l’OMPI, que le brevet a été accordé le 11 septembre dernier, et que ses inventeurs sont Olivier Roberdet, Nicolas Escande, Arthur Eberhardt et Pierre Verdu. Pour rappel, ces répéteurs sont actuellement disponibles pour la Freebox Pop et Delta, avec une limite de 3 répéteurs par box.

Commentaires

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par ce formulaire.
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique